www.lilicat.com

Kaleidoscope

Un site utilisant WordPress

Réflexion 1

10 Mai 2008

Sur le chemin du retour de chez mon Soleil, je restais dans la pensée du devoir de son fils, que l’on a disserté pendant quelques heures.

Le double jeu du théâtre par les langages et les gestes théâtraux, qui tissent une toile d’araignée où les spectateurs entreprennent une quête afin de trouver un issu au dénouement. Ils y constatent, témoignent, tout en restant dans l’ombre, ils jouent des rôles tantôt voyeurs omniscients tantôt confidents, interlocuteurs indispensables des personnages qui, des fois, ne s’adressent pas directement entre eux.
Alors, quels supériorité et pouvoir!

Enfermés dans cet espace microcosmique, condensé en temps et en lieux, les spectateurs ont un lien étroit avec les personnages ; ils s’y identifient, analysent, apprécient, s’amusent. Quand je pense à l’origine de la création de ce genre « théâtre » par les grecs, c’était en plain air, consacré aux dieux ; les spectateurs à l’époque signifiaient les gens qui voient dans le sens propre du terme.

Il faut briser cet emprisonnement, alors, le déguisement, l’échange des situations… comme par la magie, un pigeon s’est transformé d’un foulard, on est enchanté et on s’évade de la cage forgée par le dramaturge.

Et notre monde n’est-il pas un grand théâtre? où se déroulent de divers drames dont on est à la fois les personnages réels et spectateurs. Comment sera le dénouement? Y’en aura t-il vraiment?

Je ne sais pas, je quête toujours.


Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.


Un commentaire pour “Réflexion 1”

Earthwind, le 13 octobre, 2011 à 15 h 51 min Ecrit:

I’m so glad that the inetrnet allows free info like this!

Laissez un commentaire

*


Copyright © 2018 Kaleidoscope
CMS par WordPress et conçu par Lilicat